Questions fréquentes

Infos pratiques

Questions fréquentes

iStock-531798870-ConvertImage

Accompagnement psychologique

Je souhaite prendre rdv avec un psychologue du service, comment faire ?
Vous pouvez prendre rdv avec une de nos psychologues en les contactant au 01 58 41 37 05.

Est-ce que la consultation avec un psychologue est obligatoire avant tout prise en charge ?
La consultation avec l’un de nos psychologues n’est pas obligatoire mais peut être recommandée afin d’améliorer votre prise en charge.

Causes d’infertilité

De plus en plus de couples consultent pour une difficulté à concevoir. Le rôle du médecin est d’évaluer les différents paramètres pouvant en expliquer les raisons.

Chez la femme 

  • Les troubles de l’ovulation sont la cause la plus fréquente : des cycles longs > 35 jours, des cycles irréguliers ou une absence totale de règles. Des cycles <  25 jours doivent aussi être explorés.
  • Les anomalies de la cavité utérine tels que les polypes, fibromes ou toute malformation innée ou acquise peuvent compromettre l’implantation de l’embryon.
  • Les anomalies des trompes, qui permettent la rencontre entre le spermatozoïde et l’ovocyte ainsi que le transport de l’embryon vers l’utérus.
  • L’endométriose

Chez l’homme 

  • Des troubles de l’érection et/ou de l’éjaculation.
  • Les anomalies qualitatives ou quantitatives des paramètres spermatique révélées par l’analyse du spermogramme.

Dans certains cas, aucune cause n’est trouvée dans le bilan d’infertilité. On parle alors d’infertilité inexpliquée ou idiopathique.

COVID-19

Le centre risque-t-il d’être fermé à cause de l’épidémie de COVID-19 ?
Le centre est actuellement ouvert. Cependant, si une nouvelle vague de l’épidémie arrivait, les autorités sanitaires pourrait demander, dans le cadre du plan blanc, une fermeture des activités du centre. Le personnel du centre serait alors envoyé en renfort dans d’autres services hospitaliers nécessitant sa présence (service de réanimation par exemple).

Puis-je venir consulter dans le centre malgré le COVID-19?
Vous pouvez vous rendre dans le centre à votre consultation. Le respect de la distanciation sociale et les gestes barrières y sont assurés, pour votre protection et celle du personnel soignant. Cependant, si vous ne souhaitez pas être présent physiquement, nous assurons également des téléconsultations.

Mon rdv dans le centre est prévu : puis-je partir en voyage malgré le COVID-19 ?
De nombreux virus, comme le COVID-19, circulent actuellement de façon active, dans plusieurs zones géographiques du monde. Nous vous demandons, à chaque voyage, de nous préciser votre destination afin d’adapter au mieux, et en fonction des réglementations sanitaires en vigueur, votre prise en charge. Des dépistages pourront vous être demandés, avant tout démarrage de traitement.

Puis-je débuter mon traitement malgré l’épidémie de COVID-19 encore en cours ?
A ce jour, aucune étude ne montre que ce virus puisse se transmettre via des traitements d’assistance médicale à la procréation. Vous pouvez débuter ou poursuivre votre traitement. Notre centre suivant de très près les informations publiées par les autorités de santé, nous vous tiendrons informés des récentes découvertes en temps réel.

Mon conjoint peut-il m’accompagner lors de mes rdvs de suivi dans le centre ?
Votre conjoint pourra être présent lors du premier rdv dans le centre. Pour la suite du suivi, nous vous demanderons de venir seule au rdv, afin de respecter les règles de distanciation sociale.

Mon conjoint sera-t-il présent lors de mon insémination ?
Votre conjoint sera présent mais ne pourra pas assister à l’insémination, en raison des règles de distanciation sociale.

Mon conjoint pourrait-il assister au transfert de notre embryon ?
Votre conjoint sera présent, mais ne pourra pas assister au transfert de votre embryon, en raison des règles de distanciation sociale.

Mon conjoint pourrait-il assister à la première échographie de début de grossesse ?
Votre conjoint ne pourra pas assister à votre première échographie, en raison des règles de distanciation sociale.

Je dois débuter mon traitement en vue d’une IIU/FIV/TEC et j’ai été diagnostiquée positive au COVID-19, que dois-je faire ?
Il ne faut pas débuter votre traitement et contacter une sage-femme (lien hypertexte pour nous contacter)

Je suis en cours de traitement et j’ai des symptômes qui me font penser au COVID-19, que dois-je faire ?
Il vous faut contacter une sage-femme (lien hypertexte pour nous contacter) afin de faire le point sur votre situation.

Je suis en début de grossesse, est ce que j’ai plus de risque d’être contaminée par le COVID-19 ?
Pendant la grossesse, il vous faudra suivre toutes les règles d’hygiène et de distanciation sociale recommandées par les autorités de santé. Il n’existe, à ce jour, aucune publication montrant que les femmes enceintes sont exposées à un risque accru de contamination au COVID-19.

Je suis en début de grossesse et j’ai été diagnostiquée positive au COVID-19, que dois-je faire ?
Il vous faut contacter votre sage-femme ou votre gynécologue ou médecin traitant.

Je suis en début de grossesse et j’ai été diagnostiquée positive au COVID-19, vais-je contaminer mon bébé ?
Des récents articles publiés prouvent que la contamination de la mère au fœtus est possible. Selon cette publication, le cas est rare et l’enfant né n’a présenté aucune complication.

Critères de prises en charge AMP

Quelles sont mes chances de grossesse avec l’AMP ?
Les chances de grossesses sont variables selon les techniques employées, l’âge des femmes et les causes d’infertilité. Vous pouvez retrouver nos résultats cliniques (lien hypertexte).

L’AMP est-elle prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale ?
La prise en charge à 100 % s’applique aux techniques d’AMP, jusqu’à la veille des 43 ans pour les femmes et pièce d’identité en cours de validité.

Je souhaite prendre un premier RDV en AMP, que dois-je faire ?
Il vous faudra contacter nos secrétaires au 01 58 41 37 09 ou 37 10 ou l’accueil du service au 01 58 41 37 05. Nous sommes également joignables à l’adresse suivante : accueil.pma.cch@aphp.fr

J’ai plus de 43 ans, puis-je avoir recours à une AMP ?
Oui, mais ces techniques ne seront pas prises en charge à 100 % par la Sécurité Sociale. Chaque centre définissant ses critères de prise en charge , à Cochin, après 43 ans, la prise en charge ne sera pas possible.

Je suis une femme célibataire, puis je avoir recours à l’AMP pour avoir un enfant ? 
Non, ces techniques ne sont actuellement ouvertes qu’aux couples vivants, hétérosexuels, en âge de procréer.

Mon conjoint a plus de 60 ans, puis-je avoir recours à une AMP ?
Non, le Conseil d’Etat (la plus haute instance juridique française) a fixé un âge limite de 59 ans révolu pour les hommes.

Mon conjoint (ou moi-même) a l’AME, puis-je avoir recours à l’AMP ?

Non, l’AMP est ouvert aux couples disposant des droits de la Sécurité Sociale classique ou de la CMU uniquement.

 

Mon conjoint (ou moi-même) est porteur d’un virus tel que le VIH, l’hépatite B ou l’hépatite C, puis-je avoir recours à une AMP ?
Oui, notre centre est équipé d’un laboratoire pouvant vous accueillir.

J’habite à l’étranger, puis-je venir à Cochin et avoir recours à une AMP ?
Oui, il faut cependant savoir que ce traitement ne sera pas pris en charge à 100 %. Il vous sera donc demandé de payer les consultations et traitements. Un devis est disponible sur demande, auprès de nos secrétaires.

Environnement

Mon conjoint et moi-même cherchons à concevoir un enfant, devons-nous suivre des consignes particulières avant et pendant le traitement (alimentation, alcool, tabac …) ? Dès la prise en charge en AMP, il vous sera demandé de stopper la consommation de tabac et d’alcool, ainsi que d’adopter une alimentation équilibrée.

Le surpoids joue-t-il sur mes chances de concevoir en AMP ?
Le surpoids diminue les chances de réponses aux traitements et les chances de grossesse, et augmente le risque de fausses couches et d’autres complications pendant la grossesse. Faire attention à son alimentation est capital en AMP.

Je rentre de voyage, dois-je le signaler à mon médecin ou à la sage-femme ?
Il vous faudra signaler tous voyages hors Europe lors de vos consultations. Suite à ces déplacements, des examens supplémentaires peuvent vous être demandés.

Mon conjoint rentre de voyage, dois-je le signaler au médecin ou à la sage-femme ?
Il vous faudra signaler tous voyages hors Europe lors de vos consultations. Suite à ces déplacements, des examens supplémentaires peuvent vous être demandés.

Hypnose

Je souhaite prendre rdv pour une séance d’hypnose, comment faire ?
Il vous faut prendre rdv pour une première consultation. Vous pouvez contacter les sages-femmes au 0158413714 ou 3716 ou 4822 ou à l’accueil au 0158413705 ou sur la messagerie vocale au 0158413712.

Je souhaite une ponction sous anesthésie locale, l’hypnose est-elle obligatoire?
Non, l’hypnose n’est pas obligatoire, elle vous sera proposée lors de la consultation d’entrante. Si vous refusez et changer d’avis, pas de panique, la proposition d’accompagnement sera réitérée le jour de la ponction.

Je n’ai pas pu me rendre à la consultation hypnose, vais-je quand même pouvoir bénéficier de cet accompagnement lors de ma ponction ?
Oui, l’accompagnement en hypnose vous sera proposé le jour de la ponction. Il vous faut cependant noter que les effets de l’hypnose peuvent être moins importants si vous n’assistez pas à la consultation.

Est ce que je vais dormir pendant l’accompagnement en hypnose ?
Chez certaines patientes très réceptives, l’hypnose peut entraîner un assoupissement léger durant la séance : pas d’inquiétude, c’est tout à fait normal !

Est ce que l’hypnose améliore mes chances de grossesse ?
L’hypnose va vous aider à vous relaxer et à diminuer le stress. Des études publiées ont montré une augmentation des taux de grossesse après hypnose.

Si je souhaite une ponction avec un accompagnement hypnose, est ce que je bénéficierai quand même d’une anesthésie ?
L’hypnose est proposée pour accompagner la ponction, elle ne remplace pas l’anesthésie locale.

Je souhaite une anesthésie générale, puis-je quand même avoir un accompagnement en hypnose ?
Non malheureusement, l’accompagnement en hypnose est, à ce jour, uniquement proposé lors des ponctions sous anesthésie locale.

IIU

Ma ponction ou mon insémination est prévue, quel délai d’abstinence sexuelle faut-il respecter ?
Il faudra respecter un délai compris entre deux et quatre jours d’abstinence.

Mon insémination a lieu, dois-je suivre des consignes particulières ?
Il vous faut suivre les prescriptions médicales remises suite à l’insémination (prises de capsules de progestérone jusqu’au test de grossesse).

Est-ce toujours le médecin qui me suit qui va faire mon insémination, ma ponction ou mon transfert ?
Chacun de nos médecins a un jour de ponction et de transfert attribué dans la semaine. Vous pourrez donc être reçue par votre médecin ou par un autre membre de l’équipe médicale.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI, est ce que mes embryons vont être analysés afin d’éviter une anomalie chromosomique ?
Cette technique n’est autorisée en France que pour certains couples porteurs d’une anomalie génétique déjà diagnostiquée, dans un nombre restreint de centres hospitaliers. Elle n’est pas pratiquée à l’Hôpital Port Royal.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI, peut-on me transférer deux embryons pour augmenter mes chances de grossesse ?
Le transfert de deux embryons augmente le risque de grossesse gémellaire. Ces grossesses étant plus risquées pour vous et pour les bébés, nous n’effectuerons que des transferts d’un seul embryon au stade blastocyste (J5/6).

Que deviennent mes embryons congelés ?
Tous les ans, vous recevrez un courrier du laboratoire, vous demandant quelle prise en charge vous désirez pour vos embryons. Vous pouvez faire le choix de continuer leur conservation, en vue d’une grossesse future, d’arrêter leur conservation ou de les donner (à un autre couple ou à la recherche). Il est donc très important de nous signaler tout changement d’adresse

La ponction

Ma ponction d’ovocyte est prévue. Dois-je prendre une douche ou suivre d’autres consignes particulières avant mon intervention ?
Le jour de la ponction, il faudra prendre une douche à la bétadine rouge chez vous. Le jour de ponction, il vous faudra être à jeun (solide et liquide) à partir de minuit, la veille de l’intervention. Dans le cadre d’une ponction avec anesthésie locale, vous pourrez boire (eau, thé ou café) le matin avant la ponction.

Ma ponction d’ovocyte est prévue, mon conjoint doit-il être présent le jour de la ponction ?
Le jour de votre ponction, votre conjoint devra effectuer le recueil de sperme. Si le recours à des paillettes de sperme congelées est prévu (appartenant à votre conjoint ou issues d’un don) Monsieur devra signer l’autorisation nous permettant leur décongélation ce jour-là. Monsieur devra donc être présent dans tous les cas le jour de la ponction.

Ma ponction d’ovocyte est prévue, dois-je être à jeun le jour de la ponction ? 
Le jour de ponction, il vous faudra être à jeun (solide et liquide) à partir de minuit, la veille de l’intervention. Dans le cadre d’une ponction avec anesthésie locale, vous pourrez boire (eau, thé ou café) le matin avant la ponction.

Ma ponction d’ovocyte est prévue, combien de temps vais-je être hospitalisée ?
Le jour de la ponction, vous serez hospitalisée une matinée. Vous devrez arriver à l’hôpital à 7h00 le matin et la sortie aura lieu entre 12h00 et 14h00.

Ma ponction d’ovocyte est prévue, puis-je venir avec mes enfants car je n’ai pas de système de garde ?
Notre service de disposant pas d’une crèche, vous ne pourrez pas venir le jour de la ponction avec vos enfants. En effet, lorsque vous serez au bloc opératoire pour réaliser la ponction, votre conjoint au laboratoire pour effectuer le recueil : aucun adulte ne sera donc là pour surveiller vos enfants.

Ma ponction d’ovocyte a eu lieu, va-t-on me prescrire un transport en ambulance pour ma sortie d’hospitalisation ?
Suite à la ponction, vous rentrerez à votre domicile par vos propres moyens (voiture personnelle, bus, métro), avec obligation d’être accompagnée. La prise en charge à 100% en Assistance Médicale à la Procréation n’inclue pas un transport médicalisé pour votre hospitalisation. Un transport par taxi ou ambulance ne sera prescrit que pour des situations particulières, pour les couples dont l’un des membres (ou les deux) présentent une situation de handicap physique, comme par exemple une paraplégie.

Ma ponction d’ovocyte a eu lieu et on a pu retrouver plusieurs ovocytes. Suis-je sûre d’avoir un transfert d’embryon dans les jours qui suivent ?
Suite à la ponction, les ovocytes doivent être fécondés, puis les embryons obtenus doivent se développer. Cependant tous n’y arrivent pas. Un transfert n’est jamais garanti.

Ma ponction d’ovocyte a eu lieu et on a pu retrouver plusieurs ovocytes. Est-ce que ma réserve de follicule est désormais épuisée ?
Lors d’une ponction, nous ne ponctionnons pas votre réserve. Ces follicules microscopiques ne peuvent pas être prélevés.

Ma ponction d’ovocyte a eu lieu, puis-je partir seule de l’hôpital ?
La sortie de l’hôpital, suite à la ponction, devra obligatoirement s’effectuée accompagnée, soit par votre conjoint, soit par une autre personne (famille ou ami par exemple).

Protocole de stimulation

Je suis sous traitement patchs et j’ai un retard de règles, que dois-je faire ?
Les cycles peuvent être perturbés suite à la prise d’un traitement hormonal. Vous devez continuer les patchs et, au-delà de 15 jours de retard, il faudra contacter les sages-femmes ou les infirmières aux numéros indiqués sur vos ordonnances.

Quels sont les effets secondaires des traitements ?
Les traitements provoquent essentiellement de la fatigue (surtout vers la fin du traitement), des douleurs ou une sensation de gonflement dans le bas du ventre. Il est également possible de ressentir des maux de tête. Les changements d’humeur sont très variables selon les patientes.

J’ai un RDV de consultation d’entrante, la présence de mon conjoint est-elle obligatoire ?
La présence de votre conjoint n’est pas obligatoire. Elle est fortement conseillée car de nombreuses explications seront données à ce moment-là.

Le pharmacien m’a délivré qu’une seule boîte de pilule. Dois-je arrêter la pilule à la fin de ma plaquette ou la prendre jusqu’au RDV de consultation d’entrante ?
Comme prescrit sur vos ordonnances, il faudra continuer la pilule jusqu’à la consultation d’entrante, en enchainant si besoin avec une deuxième plaquette de pilule le lendemain de la fin de la 1è plaquette.

Le pharmacien m’a délivré le générique de la pilule, puis-je la prendre ?
Vous pouvez prendre ce traitement, le générique de la pilule sera aussi efficace.

Puis-trouver les traitements à la pharmacie proche de mon domicile ?
La pharmacie proche de votre domicile n’aura pas le stock de ces traitements. Il vous faudra les commander 48h à l’avance.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI et j’ai oublié d’arrêter la pilule à la date indiquée sur le planning. Que dois-je faire ?
Il vous faut contacter les sages-femmes aux numéros indiqués sur vos ordonnances.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI et j’ai des saignements malgré la prise de pilule, que dois-je faire ?
Avoir des saignements pendant la prise de pilule est un effet secondaire de ce traitement, il vous faut continuer la pilule jusqu’à la date d’arrêt prévue.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI et j’ai des saignements suite à l’arrêt de la pilule, que dois-je faire ?
Avoir des saignements suite à l’arrêt de la pilule est tout a fait normal. Pas d’inquiétude, il faudra suivre le planning comme prévu.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI et j’ai des douleurs, que dois-je faire ?
En cas de douleurs, vous pouvez prendre du Spasfon ou du doliprane. Si les douleurs ne passent pas suite à la prise de traitement, il faudra contacter les sages-femmes aux numéros indiqués sur les ordonnances ou vous rendre aux urgences les plus proches.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI et je me suis trompée dans mes injections, que dois-je faire ?
Il vous faut contacter les sages-femmes ou les infirmières aux numéros indiqués sur vos ordonnances.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI, j’ai des questions et c’est le week-end ? Qui puis-je contacter ?
 Vous pouvez joindre l’accueil du service entre 8h et 15h00 le samedi et les infirmières le dimanches au 01 58 41 37 12 .

Je suis en protocole de FIV ou ICSI puis-je réaliser les injections moi-même ?
Vous pouvez réaliser vos injections vous-même. Le traitement vous sera expliqué lors de votre consultation d’entrante. Nos infirmières donnent également des cours d’auto injections, tous les jeudis matin, de 10h30 à 12h00 (sur inscription).

Je suis en protocole de FIV ou ICSI et je souhaiterai qu’une infirmière me fasse les injections. Ai-je besoin d’une ordonnance supplémentaire ?
Dans votre protocole de traitement, vous trouverez l’ordonnance des traitements en double, un exemplaire pour la pharmacie, et un pour votre infirmière à domicile.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI, est-ce que je vais avoir un arrêt de travail pendant le traitement ? Il n’y a pas d’arrêt de travail pendant le traitement. Vous pouvez vivre normalement durant les injections. Un arrêt de travail de quelques jours vous sera remis après la ponction d’ovocytes.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI et j’ai rdv pour réaliser une prise de sang et une échographie. Où dois-je me rendre ?
Il faudra vous rendre dans le service dAMP, ascenseur B, deuxième étage, sur votre gauche.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI et j’ai rdv pour réaliser une prise de sang et une échographie. Dois-je être à jeun ?
Vous pouvez prendre votre petit déjeuner avant de venir réaliser ces examens. Il n’est pas nécessaire de boire beaucoup avant l’échographie.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI et j’ai rdv pour réaliser une prise de sang et une échographie. Dois-je apporter mon ordonnance ?
Votre ordonnance n’est pas nécessaire pour réaliser ces examens dans le centre.

J’ai eu une prise de sang et une échographie ce jour, la sage-femme va-t-elle me rappeler pour confirmer mon traitement ?
Vous serez contactée par une sage-femme uniquement si les consignes données lors de l’échographie sont modifiées.

J’ai eu un rdv de prise de sang et d’échographie et on m’a donné des consignes de traitement. Ces consignes peuvent-elles être modifiées dans la journée ?
Ces consignes peuvent être modifiées suite à la réception du résultat de votre prise de sang. Si c’est le cas, une sage-femme vous contactera entre 13h00 et 17h00.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI, puis-je faire du sport pendant le traitement ?
Vous pouvez faire du sport pendant toute la durée du traitement.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI, puis-je voyager pendant le traitement ?
Vous pouvez voyager pendant votre traitement. Il faudra cependant éviter certaines zones hors de l’Europe, cela étant dû à la présence de virus comme le Zika.

J’ai laissé un message aux infirmières sur le répondeur, vont-elles me contacter dans la journée ?
Le répondeur est consulté deux fois par jour. Si vous n’êtes pas contactée dans la journée, pas d’inquiétude, vous le serez le lendemain.

Transfert d'embryon fais ou congelé

Mes embryons sont congelés et je souhaite effectuer un transfert, qui dois-je contacter ?
Pour effectuer un transfert d’embryon congelé, vous devez tout d’abord prendre RDV avec votre médecin, afin que celui-ci vous prescrive le traitement. Suite à ce RDV, il faudra suivre le protocole et contacter les infirmières au numéro indiqué sur vos ordonnances.

Mon transfert d’embryon est prévu, mon conjoint doit-il être présent lors du transfert ?
La présence de votre conjoint est obligatoire le jour du transfert, avec les originaux des pièces d’identité ou titres de séjour en cours de validité.

Mon transfert d’embryon est prévu, quelles sont les démarches administratives à réaliser?
Il faudra aller signer l’autorisation pour la décongélation de votre embryon, au niveau du laboratoire de médecine de la reproduction (ascenseur B, premier étage, sur votre droite). Il est possible de venir entre 8h et 17h la semaine, et le samedi entre 12h et 14h. Cet acte est obligatoire pour les deux membres du couple et votre identité sera vérifiée donc pensez à vous munir de votre pièce d’identité (ou titre de séjour en cours de validité).

Je vais faire un transfert d’embryon, dois-je mettre un ovule de progestérone le matin avant de venir ?
Comme prescrit sur votre ordonnance, il faudra mettre un ovule le matin du transfert. Suite au transfert, il faudra mettre celui du midi, donc pensez à prendre ce traitement avec vous.

Je vais faire un transfert d’embryon, y-a-t-il un arrêt de travail après le transfert ?
Il n’y pas d’arrêt de travail suite au transfert d’embryon. Vous pouvez ensuite vivre normalement.

Je vais faire un transfert d’embryon, quels sont les documents à présenter le jour du transfert ? Le jour du transfert, il faudra vous présenter avec votre conjoint, au niveau du laboratoire, avec vos pièces d’identité ou titres de séjour en cours de validité.

Je viens de faire mon transfert d’embryon, dois-je rester couchée ?
Rester couchée n’augmente pas les chances de grossesse. Vous pouvez vivre normalement suite au transfert d’embryon.

Je viens de faire mon transfert d’embryon, dois-je suivre des consignes particulières (alimentation, alcool, tabac …) ?
La consommation d’alcool et de tabac sont fortement déconseillées pendant lAMP, car elles diminuent les chances de concevoir. Il n’y a pas de régime alimentaire particulier, l’idéal étant de manger varié et équilibré au quotidien

Je viens de faire mon transfert d’embryon, puis-je faire du sport ?
Vous pouvez reprendre vos activités habituelles, en évitant les sports de contacts ou de chocs et les entraînements intensifs.

Je viens de faire mon transfert d’embryon, et le médecin m’a dit que l’embryon est de bonne qualité. Est-ce que cela signifie qu’il va s’accrocher ? Nous ne pouvons malheureusement pas vous garantir que l’embryon s’accroche, même s’il est de bonne qualité.

J‘ai fait un transfert d’embryon, puis-je voyager après le transfert ?
Après un transfert d’embryon, vous pouvez voyager. Il faut cependant vous renseigner sur les zones du globe touchées par certaines épidémies, comme le virus Zika.

J’ai fait un transfert d’embryon, est ce que je suis enceinte ?
Le transfert a permis de déposer l’embryon dans l’utérus mais celui-ci doit encore s’implanter et se développer pour que la grossesse s’installe.

Je viens de faire mon transfert d’embryon et je saigne avant la date du test de grossesse. Dois-je quand même faire la prise de sang ?
Il faut quand même faire la prise de sang à la date indiquée : les saignements ne signifient pas l’absence de grossesse. Il faut également continuer les traitements prescrits.

J’ai fait un transfert d’embryon et le test de grossesse est positif, jusqu’à quand dois-je continuer mes traitements ?
Dans le cadre d’un transfert d’embryon frais, comme prescrit sur votre ordonnance, il vous faut continuer les patchs un mois, et continuer la progestérone (par voie vaginale ou en injection) pendant 10 semaines. Dans le cadre d’un transfert d’embryon congelé, il vous faut continuer les patchs et la progestérone (par voie vaginale ou en injection) pendant 10 semaines.

J’ai fait un transfert d’embryon et le test de grossesse sanguin est positif, que dois-je faire ?
Il vous faut faire le deuxième test 48 h plus tard, et le troisième test 1 semaine après, comme prescrit sur votre ordonnance. Une sage-femme vous contactera à l’issue de ses examens, afin de programmer la première échographie.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI, est ce que mes embryons vont être analysés afin d’éviter une anomalie chromosomique ?
Cette technique n’est autorisée en France que pour certains couples porteurs d’une anomalie génétique déjà diagnostiquée, dans un nombre restreint de centres hospitaliers. Elle n’est pas pratiquée à l’Hôpital Port Royal.

Je suis en protocole de FIV ou ICSI, peut-on me transférer deux embryons pour augmenter mes chances de grossesse ?
Le transfert de deux embryons augmente le risque de grossesse gémellaire. Ces grossesses étant plus risquées pour vous et pour les bébés, nous n’effectuerons que des transferts d’un seul embryon au stade blastocyste (J5/6).

Que deviennent mes embryons congelés ?
Tous les ans, vous recevrez un courrier du laboratoire, vous demandant quelle prise en charge vous désirez pour vos embryons. Vous pouvez faire le choix de continuer leur conservation, en vue d’une grossesse future, d’arrêter leur conservation ou de les donner (à un autre couple ou à la recherche). Il est donc très important de nous signaler tout changement d’adresse