Techniques AMP

L’offre de soins

Les techniques d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

Insémination artificielle intra-utérine

L’Insémination artificielle intra-utérine (IIU) consiste à déposer dans l’utérus les spermatozoïdes qui ont été préalablement sélectionnés après un recueil de sperme. Ils peuvent provenir du conjoint (IIU) ou d’un donneur de sperme (IAD). Le sperme frais ou décongelé est préparé afin de sélectionner les spermatozoïdes les plus fécondants. La préparation de spermatozoïdes sélectionnés est introduite à l’aide d’un cathéter par le gynécologue dans la cavité utérine de la patiente à l’aide d’un guidage par échographie. Le geste est totalement indolore.

Fécondation In-Vitro ( FIV)

La fécondation In Vitro (FIV) consiste à provoquer la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde en laboratoire.

Les étapes de la FIV

Étape 1 : la ponction ovarienne (J0)

La ponction ovarienne est réalisée 36 heures après le déclenchement. Le jour de la ponction, dans le cadre d’une FIV en intra conjugal, votre conjoint devra se présenter au laboratoire d’AMP de Cochin – Port-Royal muni de sa pièce d’identité pour un recueil de sperme frais. En cas de FIV-ICSI avec don de sperme, les paillettes de sperme seront décongelées le jour même. Les ovocytes récupérés à la ponction seront fécondés « in vitro » au laboratoire avec les spermatozoïdes sélectionnés.

Étape 2 : la fécondation (J0)

La FIV classique consiste à mettre en contact les ovocytes ponctionnés avec un certain nombre de spermatozoïdes mobiles sélectionnés. La fécondation se fait naturellement dans un milieu de culture embryonnaire.

La FIV – ICSI consiste à injecter dans chaque ovocyte mature, un seul spermatozoïde mobile à l’aide d’une micro pipette.

La fécondation sera évaluée le lendemain (J1). Les ovocytes fécondés seront mis en culture pendant 5 à 6 jours afin d’obtenir des blastocystes.

Étape 3 : la culture embryonnaire (J0 à J5-J6)

Au 5e jour de la culture embryonnaire, la qualité morphologique des embryons est évaluée, permettant au biologiste de sélectionner l’embryon à transférer et éventuellement celui ou ceux à congeler.

La politique du SET « Single Embryo Transfer » (transfert d’un seul embryon) est adoptée par l’équipe clinico-biologique du centre d’AMP de l’hôpital Cochin – Port-Royal. Dans certaines situations, on favorise le « freeze all » avec transfert différé.

Étape 4 : le transfert d’embryon

Le transfert d’embryon frais (J5-J6)

Au 5e jour de la culture embryonnaire, la qualité morphologique des embryons est évaluée, permettant au biologiste de sélectionner l’embryon à transférer. Le jour du transfert (5 ou 6 jours après la ponction) :

  • Vous serez convoquée à un horaire décidé au préalable, au niveau du laboratoire, muni de votre pièce d’identité ou titre de séjour en cours de validité.
  • Une ordonnance de test de grossesse sanguin vous sera remise.

Le transfert d’embryon congelé

Tous les embryons ayant un bon potentiel de développement, obtenus au stade blastocyste (j5 et/ou j6), sont congelés et un transfert d’embryons est réalisé à distance de la ponction. Ces embryons sont congelés selon la technique de vitrification en système fermé (technique de congélation ultra rapide).

Le transfert de ces embryons sera organisé suite à une consultation médicale, lors de laquelle un protocole de traitement vous sera remis. Celui-ci a pour objectif de préparer votre utérus à accueillir l’embryon.

Les échecs de FIV/ICSI

Le parcours d’AMP est long et semé d’embûches avec des moments d’attente, de joie et de déception.
Au cours de votre prise en charge en FIV/ICSI, vous pouvez être confrontés à différentes situations difficiles :

  • Annulation de la ponction en cours de traitement, du fait d’une réponse trop faible des ovaires à la stimulation
  • Absence d’ovocyte récupéré lors de la ponction d’ovocytes
  • Absence d’embryon à transférer ou à congeler (pour différentes raisons : absence de fécondation des ovocytes, arrêt de développement des embryons…)
  • Absence de grossesse à l’issue du transfert d’embryon
  • Fausse couche au 1er trimestre de la grossesse
  • Complications plus tardives pendant la grossesse

Ces moments sont particulièrement durs à vivre et à surmonter, d’où la présence de psychologues dans notre unité, qui sont à votre disposition pour des RDV rapides, en présentiel ou en téléconsultation. Vous pouvez les joindre à tous moments de la prise en charge  :
Valérie ANTOINE : 01 58 41 35 82 – valerie.antoine@aphp.fr
Juliette PIN :  01 58 41 35 83 –  juliette.pin@aphp.fr

En cas d’annulation du transfert d’embryon frais, 5/6 jours après la ponction d’ovocytes, nous avons pour habitude de vous en informer par téléphone le jour même, dans la matinée. Si vous préférez que cette information vous soit délivrée en présentiel, le biologiste vous recevra lors de votre venue au laboratoire, comme prévu, en fin de matinée. Toutefois, il sera nécessaire que vous nous fassiez part de votre souhait en amont de la tentative de FIV/ICSI, soit lors de la consultation avec le gynécologue ou la sage-femme, soit lors du RDV avec le biologiste.

Il est important de programmer, en amont de la tentative, un RDV avec votre gynécologue référent 1 mois environ après le transfert. Si cela n’a pas été anticipé, un RDV avec un des gynécologues de l’équipe, spécialiste de l’infertilité, vous sera proposé rapidement, dans les 3 semaines suivant l’annulation de la tentative. Cette consultation permettra de mieux vous accompagner, d’aborder les explications possibles à l’échec de la tentative, et d’organiser rapidement la suite de votre prise en charge, en coordination avec votre praticien référent.

Si vous n’avez pas de consultation programmée rapidement après une annulation de FIV/ICSI, vous pouvez contacter notre secrétariat ou les infirmières du service :

Par mail
accueil.pma.cch@aphp.fr
programmation.pma.cch@aphp.fr 

Par téléphone
01 58 41 37 05
01 58 41 37 09
01 58 41 37 10
01 58 41 36 71
01 58 41 37 12

Nous essaierons toujours de vous accompagner au mieux pendant votre parcours.